Que faire si mon hypothèque est refusée ?

hpothèque refusé quoi faire

Vous souhaitez financer un projet immobilier et vous avez fait une demande de crédit auprès d’un organisme bancaire. La réponse est négative et l’hypothèque vous a été refusée. Pourquoi un crédit immobilier peut-être refusé ? Que faire en cas de refus d’hypothèque ? RealAdvisor vous donne des conseils et vous indique les solutions à utiliser. 

Pourquoi un prêt immobilier peut être refusé ? 

Face à un refus d’hypothèque, vous souhaitez en connaître la raison. Les banques peuvent en effet donner cette réponse selon votre profil. Après étude de votre dossier, certains éléments peuvent justifier ce refus. 

Vous êtes non éligible au prêt immobilier 

Certaines conditions sont à respecter pour pouvoir prétendre à un crédit hypothécaire. Vous devez avoir plus de 18 ans et moins de 70 ans. Si vous cherchez comment financer un achat immobilier, vous devez au préalable respecter cette condition. 

Au niveau de votre situation financière, vous devez percevoir au minimum CHF 2’600 nets par mois avant déduction d’impôts. Si vos revenus sont inférieurs, votre solvabilité hypothécaire ne sera pas démontrée. Vous risquez donc de subir un refus de la part de la banque. De plus, si vous faites l’objet de poursuites d’actes de défauts de biens, vous pouvez vous attendre à un refus automatique des organismes financiers. 

Votre nationalité et le titre de séjour possédé font l’objet d’une vérification lors d’une demande de crédit immobilier, vous ne pourrez pas y prétendre si vous êtes titulaire d’un permis de séjour L, F, N ou S. En ce qui concerne le permis de séjour B, il est considéré comme valable uniquement s’il est délivré depuis moins de six mois. 

Vous avez dépassé le montant maximal autorisé pour un crédit immobilier

En fonction de vos capacités financières, la banque détermine le montant maximal que vous pouvez emprunter. Si vous dépassez ce plafond, vous êtes certain que l’hypothèque vous sera refusée. En effet, les banques doivent s’assurer que cet emprunt immobilier ne vous place pas en situation de surendettement. 

Pour éviter cette erreur, vous pouvez utiliser le simulateur de crédit immobilier proposé par RealAdvisor. Cet outil gratuit vous permet de calculer vos capacités financières. À partir du résultat, vous saurez précisément quelle somme vous pouvez emprunter. 

Votre code Zek est négatif

Lorsque vous avez effectué un crédit ou que vous utilisez une carte de crédit, la ZEK ou centrale d’information du crédit crée un historique. Ces données sont transmises à votre banque lors de votre demande d’hypothèque. Si un des codes est considéré comme négatif ou grave, vous subirez un refus. 

En général, les codes qui peuvent vous porter préjudice font état de défauts de paiement, fraude ou une perte partielle ou totale pour la banque. 

Vous avez un mauvais scoring

Chaque banque a mis en place un système de pondération spécifique. En fonction de votre profil, elle va calculer votre scoring. Le résultat va directement influer sur la réponse à votre demande d’hypothèque. Lorsqu’il est mauvais, vous ne pourrez pas obtenir votre crédit immobilier. Il ne vous sera pas non plus possible de bénéficier d’une augmentation d’hypothèque

Hypothèque refusée: que faire ? 

Une fois que vous avez identifié la raison de ce refus de crédit immobilier, vous avez la possibilité de faire évoluer votre situation. Ensuite, vous pourrez effectuer une nouvelle demande auprès d’un organisme financier. Voici les points sur lesquels vous pouvez agir.

Obtenir des informations auprès de la Zek

Lorsque votre refus d’hypothèque fait suite à un code Zek négatif, vous pouvez vous rapprocher de cette société pour obtenir un extrait de votre historique. Si vous constatez des codes injustifiés, vous pouvez les faire supprimer. Bien entendu, vous devrez démontrer qu’il s’agit bien d’une erreur avec des justificatifs. Ensuite, vous pourrez effectuer une nouvelle demande de crédit immobilier. 

Faire une demande de crédit dans une autre banque

Un mauvais scoring ne vous prive pas forcément de la possibilité d’obtenir un crédit immobilier. En effet, chaque banque possède son propre système d’évaluation. Si une banque estime que votre scoring n’est pas suffisant, vous pouvez tout à fait correspondre aux critères d’un autre organisme financier. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez vous renseigner en amont sur les exigences de chaque banque. Vous pourrez donc vérifier que vous y correspondez bien et vous saurez à qui demander une hypothèque. Cette précaution est importante, car trop de demandes et de rejets peuvent influer sur votre scoring. 

Un manque de solvabilité

Si vous êtes considéré comme insolvable, vous ne pourrez obtenir aucun crédit. Il est préférable de vous mettre en contact avec un conseiller financier qui vous permettra d’assainir votre situation financière. Il est notamment complexe d’obtenir un prêt hypothécaire sans apport personnel

Vous devez notamment chercher comment faire une demande de deuxième pilier pour démontrer que vous disposez de fonds importants. Votre LPP peut donc être mobilisée pour convaincre les banques de vous faire confiance pour votre crédit immobilier. 

Faire appel à un courtier immobilier

Le recours à un professionnel peut être une excellente solution pour constituer un dossier complet et convaincant à présenter aux banques. Un courtier en prêt hypothécaire vous livrera de précieux conseils sur les éléments qui joueront en votre faveur. Vous pourrez ainsi maximiser vos chances d’obtenir les fonds nécessaires pour votre projet immobilier. Il vous rappellera notamment quelle est la proportion minimale de fonds propres pour convaincre une banque. 

De plus, il pourra réaliser plusieurs demandes auprès de plusieurs organismes bancaires partenaires. Vous aurez donc plus de chances d’obtenir une réponse positive. Si vous cherchez comment négocier une hypothèque, l’aide d’un expert en crédit immobilier peut être précieuse. 

Les points à retenir en cas de refus d’hypothèque

  • Chercher la cause de ce refus de crédit immobilier
  • Utiliser une des solutions pour améliorer votre situation
  • Faire appel à un courtier immobilier pour vous aider à constituer un dossier convaincant
  • Renouveler sa demande auprès de nouvelles banques

FAQ

Puis-je demander un prêt hypothécaire en tant que frontalier suisse ?

Puis-je demander un crédit immobilier si je suis rentier ?

Quels sont les éléments pris en compte dans le scoring des banques ? 

© RealAdvisor 2021. All Rights Reserved. v.c.13b540f